6 causes principales de la plagiocéphalie

avril 13, 2021
plagiocéphalie
Partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
(Last Updated On: mai 14, 2021)

La plagiocéphalie, aussi appelée syndrome de la tête plate du nouveau-né, est une déformation du crâne que l’on rencontre chez un nourrisson. Bien que l’aplatissement du crâne n’impacte pas le développement moteur de l’enfant, c’est un problème qui nécessite un traitement adapté le plus tôt possible. La prise en charge devra se faire, en pédiatrie ou en ostéopathie, tout de suite après constatation de la déformation. Quels sont les symptômes d’une plagiocéphalie ? Quelles en sont les causes ? Est-ce que la déformation peut se corriger d’elle-même ? Allons tout de suite donner réponses aux questions.

Qu’est-ce que la plagiocéphalie ?

La plagiocéphalie est une déformation crânienne qui se manifeste par un aplatissement du périmètre crânien, souvent détectée chez les nourrissons. Il peut s’agir d’un aplatissement postérieur ou sur le côté de la tête.

Pendant les 12 premiers mois, l’os du crâne des bébés sont encore très souples, minces et fragiles. Encore mal ossifié, l’os crânien est constitué par des sutures et des membranes peu solides. Une pression exercée sur la tête de l’enfant, de manière répétitive ou prolongée, peut alors la déformer.

C’est la plus connue des déformations crâniennes traitées par les ostéopathes et les pédiatres. Par ailleurs, il existe d’autres formes de déformations comme la brachycéphalie ou la scaphocéphalie.

plagiocéphalie bébé

 

Quels sont les symptômes de la plagiocéphalie ?

La plagiocéphalie positionnelle se caractérise surtout par une tête aplatie, d’où l’appellation syndrome de la tête plate. La tête du nourrisson va alors s’apparenter à un parallélogramme.

L’asymétrie est souvent observée sur le même côté que le bébé dort, sur le côté des oreilles ou dans la partie postérieure du crâne.

Selon les statistiques, près de 19.7% des bébés de moins de 4 mois sont atteints du syndrome, puis le pourcentage va diminuer à 3.3% seulement pour les nourrissons entre 12 et 24 mois.

 

Quelles sont les causes de la plagiocéphalie ?

Le syndrome de la tête-plate peut être causé par différentes raisons.

 

Dormir sur le dos

L’os crânien d’un bébé est encore malléable au cours des premières semaines de vie. Pourtant, un bébé passe la majorité de son temps à rester allongé sur le dos, entrainant la déformation de la tête.

Mais cette conséquence ne doit aucunement remettre en cause le fait de coucher son nouveau-né sur le dos. C’est une pratique recommandée afin de prévenir la mort subite du nourrisson.

 

Torticolis

La présence d’un torticolis positionnel ou congénital chez le nourrisson peut également causer la déformation au niveau du crâne.

 

La position de l’utérus

Au cours de la grossesse, la tête du fœtus peut se heurter au bassin de la femme enceinte, de manière prolongée, entrainant une déformation déjà visible pendant l’accouchement. Ce phénomène est très fréquent pour les premiers jumeaux.

 

Porteurs et dispositifs de commodité

Les sièges de voiture, les sièges gonflables, mais encore les autres dispositifs destinés à la portée d’un bébé ou liés à sa mobilité, on souvent une surface dure, rigide et inflexible.

La rigidité de ces équipements peut aplatir le crane suite à une exposition répétitive.

bébé

 

Naissance prématurée

Un bébé né prématurément doit rester en couveuse pendant un laps de temps considérable. L’hospitalisation prolongée et l’intubation peuvent aussi bien être des causes de la plagiocéphalie.

 

Naissances multiples

Les naissances multiples peuvent fatiguer la mère, n’arrivant plus à pousser ses bébés hors de son ventre. Les médecins sont alors dans l’obligation d’employer des ventouses ou des forceps pendant l’accouchement, entrainant des déformations au niveau du crane du bébé.

 

Combien de temps faut-il pour que la plagiocéphalie se corrige d’elle-même ?

Si la cause de la plagiocéphalie est un torticolis congénital, des séances d’ostéo-kinésithérapie sont nécessaires pour un traitement efficace. Mais dans la majorité des cas, la déformation reste bénigne et elle disparait naturellement quand l’enfant atteint deux ans.

Il convient de vous rassurer que les conséquences sur le court terme sont purement esthétiques, n’impactant pas le développement du système nerveux.

Pour éviter l’apparition du syndrome, il est conseillé de faire dormir son bébé sur un matelas ferme, dans une turbulette, sans mettre de doudous ni de jouets pour éviter les risques d’étouffement. A son réveil, couchez-le sur le ventre.

 

Que se passe-t-il si la plagiocéphalie n’est pas traitée ?

Il est conseillé de traiter la plagiocéphalie persistante, qui peut engendrer des conséquences sur le long terme :

  • Une asymétrie au niveau du visage jusqu’à l’âge adulte ;
  • Des troubles du langage ;
  • Des troubles fonctionnels, sur le plan visuel et auditif ;
  • Un risque de scoliose ;
  • Une déformation au niveau de la mâchoire ;
  • Des soucis de dentition.

 

Si vous constatez une quelconque déformation sur le crâne de votre enfant, consultez tout de suite un professionnel qualifié et compétent pour éviter que le problème ne s’aggrave et devienne plus difficile à traiter. Découvrez aussi le syndrome de kiss : en savoir plus .

4.2/5 - (13 votes)