Bec de lievre : peut-il se voir à l’échographie ? Causes et solutions!

janvier 21, 2022
Partager
(Last Updated On: mai 19, 2022)

Il est effectivement légitime pour les futurs parents de se demander s’il y a des moyens au préalable de détecter une anomalie génétique comme le bec de lievre . De ce fait, ils s’interrogent sur l’origine de la maladie, les démarches à entreprendre après le diagnostic et les éventuelles alternatives telles que l’opération chirurgicale. Pour plus d’éclaircissements, vous découvrirez dans cet article les causes susceptibles d’engendrer une fente labio-palatine et le protocole de soin adopté, afin de la corriger ultérieurement. En effet, il est important de savoir à quoi s’en tenir si jamais votre bébé est atteint de cette malformation faciale et prendre ainsi les mesures qui s’imposent.

 

D’où vient le bec de lievre ?

Pour commencer, il serait plus simple d’appréhender l’origine du bec de lievre en vue de connaître réellement ses particularités. Concrètement, cette maladie est caractérisée par une déformation physique sur le visage de votre enfant, suite au fait que le tissu embryonnaire n’a pas pu se fusionner.

De ce fait, elle engendre un souci au niveau de l’aspect esthétique de votre enfant, car elle met directement son nez en communication avec sa bouche. Par conséquent, vous constaterez un fendillement spécifique (unilatéral ou bilatéral, complet ou incomplet) allant de sa narine jusqu’à sa bouche. Selon les circonstances, elle peut apparaître sous différent aspect :

  • Si elle touche seulement son palais, c’est une fente palatine ou fente du palais secondaire qui provoque une malformation sur le voile (palais mou) ou l’os (palais dur). Dans ce cas, le diagnostic relève des fentes vélaires si elles ne s’étendent pas au-delà du voile du palais. Le cas échéant, ce sont des fentes vélo-palatines qui apparaissent également au niveau du palais osseux.
  • Si elle affecte uniquement ses lèvres ou son processus alvéolaire, il s’agit d’une fente labiale ou fente du palais primaire.
  • Si elle atteint conjointement les deux parties, c’est une fente labio-palatine ou fente du palais primaire et secondaire.

Peut-on détecter un bec de lievre ?

A priori, le développement d’une fente labio-palatine commence à partir de la quatrième jusqu’à la septième semaine. En effet, lors du processus de formation du visage du fœtus, l’apparition de la malformation se caractérise par la séparation des deux parties de sa lèvre supérieure. Elles restent effectivement éloignées l’une de l’autre, sans parvenir à se rapprocher comme il faut, ce qui empêche l’ensemble de former un aspect harmonieux. En d’autres termes, la morphogénèse faciale de votre bébé ne se déroule pas normalement en raison d’un défaut de fusion qui engendre la naissance d’un bec de lievre.

Ainsi, comme elle apparait pratiquement au début de la grossesse, le médecin a la possibilité de la détecter lors des diagnostics prénataux. Dans cette optique, le dépistage peut être effectué au cours de la 22è semaine de gestation, lors de la seconde échographie. Pour plus de fiabilité, vous pouvez voir après un examen échographique en 3D la présence d’une fente labiale et connaître avec précision si elle est associée à une fente palatine. Cette étape se fait durant la troisième échographie de contrôle, programmée généralement à 32 semaines de grossesse.

 

Qu’est-ce qui cause un bec-de-lièvre ?

 

Il est bon de noter que l’apparition d’un bec de lievre est essentiellement favorisée par un certain nombre de facteurs environnementaux ou encore génétiques.

 

Tabagisme

D’après les recherches, le bébé d’une maman qui fume à plus de probabilités de présenter une fente orofaciale en comparaison de celui d’une femme enceinte non fumeuse. Le même constat est également relevé dans le cas de celle qui consomme de l’alcool ou d’autres stupéfiants durant cette période.

 

Diabète

Si le diabète est diagnostiqué avant la grossesse, les bébés sont effectivement plus exposés au risque de présenter une fente labiale avec ou sans fente palatine.

 

Utilisation de certains médicaments

Le traitement des troubles telles que l’épilepsie, la prise de topiramate ou l’acide valproïque entraîne un risque accru de fente labiale (avec ou sans fente palatine). Notamment, si la prescription de ces médicaments à effets tératogènes s’est faite au cours du premier trimestre. Donc, vous devez rester vigilent si vous devez prendre des antiépileptiques, des antagonistes de l’acide folique, corticoïdes, rétinoïdes

 

Comment éviter le bec de lievre ?

En tenant compteur des facteurs identifiés clairement tels que le tabagisme ou les prises de médicamentsil est effectivement possible d’éviter les problèmes de malformation faciale. Dans cette optique, il est préconisé d’arrêter la consommation de tabac et de réduire la dose prescrite en mettant la femme enceinte sous surveillance.

Autrement, il est recommandé de palier aux carences d’acide folique en prenant de la vitamine B9 au cours du premier trimestre. Il est également essentiel d’adopter un régime alimentaire équilibré, afin de favoriser la diminution des risques d’apparition d’un bec de lievre.

 

Le bec de lievre entraine t-il des problèmes de santé ?

Concrètement, cette malformation qui représente un aspect inesthétique engendre particulièrement des troubles fonctionnels au niveau de la succion, ce qui cause des complications pour l’alimentation du bébé. Dans certains cas, les enfants avec un bec de lievre peuvent avoir également des difficultés pour avaler leur repas ou leur boisson, car ces derniers leur remontent parfois par le nez.

De la même manière, une fente labio-palatine est souvent à l’origine des soucis d’apprentissage du langage, à cause des troubles de la parole et de la phonation. Autrement, diverses infections ORL, des troubles auditifs, des troubles dentaires ainsi que des otites fréquentes peuvent également apparaître.

Malheureusement, ces différents dysfonctionnements sont susceptibles de déclencher des retentissements négatifs sur le bon développement de votre petit. En effet, il risque d’avoir des troubles psychologiques ou encore d’être victime d’isolement social et finir par se replier sur eux-mêmes.

 

Comment se soigne-t-il ?

Généralement, un bec de lievre peut être corrigé grâce à une intervention chirurgicale qui sera programmée en deux temps. La première étape peut nécessiter la réalisation de plusieurs opérations avec la pose au préalable d’un appareillage prophétique, afin de remédier à cette malformation faciale. Il s’agit à ce niveau d’effectuer des remodelages de palais osseux, de la lèvre supérieure, de la déformation nasale ou encore de la voile du palais.

Ultérieurement, une réparation secondaire permettra de rectifier la fente alvéolaire en pratiquant une gingivo -péri-ostéoplastie et une greffe osseuse. S’il s’agit de reconstruire la voile du palais, l’opération consiste à effectuer une pharyngo-plastie ou bien une lipo-structure du pharynx. A terme, vous pouvez vous adresser à un spécialiste en rhinoplastie pour planifier une chirurgie plastique, afin de réussir à estomper les traces de cicatrices sur le visage.

Quand la fente de mon enfant sera-t-elle réparée et quelles autres interventions chirurgicales peut-on prévoir ?

Chaque enfant étant différent, le moment exact de la réparation sera décidé entre vous et votre médecin. À titre indicatif, un bec de lievre est réparé vers l’âge de 10 à 14 semaines et une fente palatine est réparée vers l’âge de 10 à 14 mois.

Dans 80 à 90 % des cas, une seule intervention chirurgicale est nécessaire. Dans les 10 à 20 % restants, une nouvelle intervention est proposée pour la lèvre. Après la première chirurgie du palais, il arrive que le palais guérisse avec une fistule (ouverture). Cela se produit chez 5 à 10 % des enfants et une deuxième intervention sera proposée pour fermer la fistule. Entre l’âge de 4 et 6 ans, environ 25 % des enfants ayant subi une réparation de la fente palatine auront des problèmes d’élocution qu’une autre opération pourrait améliorer.

Chez la majorité des enfants nés avec une fente labiale et une fente palatine, une intervention chirurgicale appelée greffe d’os alvéolaire sera recommandée entre l’âge de 8 et 11 ans. L’os alvéolaire est la surface dure située juste derrière les dents. Chez une personne atteinte de fente labiale et palatine, cet os est souvent affecté par la fente. Une greffe d’os alvéolaire consiste à prélever un peu d’os (généralement de la hanche) et à le transférer dans l’alvéole, ou gencive. Cette greffe permet de maintenir les dents dans leur position correcte.

 

Le bec-de-lièvre est-il un handicap ?

Dans la pratique, un bec de lievre peut engendrer diverses sortes de difficultés en raison de la malformation génétique qui le caractérise. En effet, une personne qui présente une fente labio-palatine rencontre quotidienne des problèmes pour effectuer des réflexes simples comme le fait de respirer, s’exprimer, boire ou encore manger. Par conséquent, le traitement de ce trouble nécessite le suivi d’un contrôle médical périodique, des exercices de psychomotricité ou de logopédie, sans oublier les accompagnements psychologiques. Toutes ces mesures sont effectivement indispensables pour permettre aux individus souffrants de ce handicap de mieux surmonter ces complications.

4.4/5 - (19 votes)