Chloridine: un danger pour la femme enceinte?

mai 31, 2022
Partager

 

La consommation de médicaments chez la femme enceinte se fait uniquement sous prescription médicale pour éviter tout problème de santé de la mère et l’enfant. Dans le cas de la chloridine, ses indications précisent la possibilité de l’utiliser sous forme de traitement préventif contre la toxoplasmose et le paludisme. Cependant, est-ce que son administration auprès des femmes enceintes est entièrement sans danger ? Nous faisons le point sur le sujet.

 

Qu’appelle-t-on chloridine ?

La chloridine est un traitement antipaludique utilisé comme traitement antipaludique durant la grossesse ou TPIp-SP. Son administration est principalement prescrite à partir du second trimestre de grossesse. Elle est commercialisée en pharmacie sous la forme de tablettes ou de comprimés de 500 mg et contient essentiellement de la pyriméthamine et de la sulfadoxine.

Les comprimés de chloridine sont à conserver à l’abri de la lumière sous une température inférieure ou égale à 25 °C. Son emballage est déjà conçu pour empêcher son utilisation par des enfants. Toutefois, il reste important de la tenir hors de la portée de ces derniers.

 

Dans quel cas utilisé de la chloridine ?

 

La chloridine est un composé antiparasitaire couramment utilisé dans le traitement du paludisme aigu. C’est-à-dire qu’il est administré dans le traitement du paludisme développant une résistance à la chloroquine.

 

Traitement de la toxoplasmose

Ce médicament peut également être administré avec un antibiotique pour traiter la toxoplasmose. Elle est notamment utilisée comme traitement préventif dans les zones géographiques non résistantes à ses principes actifs.

Son principe actif joue un rôle important dans le métabolisme des agents pathogènes ou responsables du toxoplasme et du paludisme tout en empêchant le développement des parasites à l’origine de ces maladies. Ce médicament est exclusivement prescrit par un médecin.

 

Les points essentiels à retenir

Pour éviter tout risque de complication relatif à l’utilisation de médicament mal dosé ou non adapté, il est conseillé de ne jamais en consommer de sa propre initiative.

 

Est-ce qu’une femme enceinte peut prendre de la chloridine ?

La prise de la chloridine chez la femme enceinte est possible à condition qu’elle se fasse sous prescription médicale. Cette précaution est obligatoire pour garantir la santé de la femme et du bébé dans le ventre. En effet, si la personne souffre d’une carence en acide folique, de troubles rénaux ou hépatiques, l’administration de ce médicament se fera sous l’étroite surveillance du médecin traitant.

Selon le diagnostic du médecin, la prise de ce médicament chez la femme enceinte peut aussi s’accompagner conjointement de l’administration d’un antibiotique.

 

Chloridine : les risques et effets indésirables

 

Même si elle peut être prise chez la femme enceinte, elle n’agit pas sur tous les microorganismes pouvant être à l’origine d’une infection. Un risque de complication peut apparaître suite à une utilisation inadéquate de ce médicament. Ce cas survient généralement lorsque le médicament est mal dosé ou qu’il est pris selon la propre initiative du patient sans l’avis d’un médecin.

Dans le cadre d’une prescription médicale, il est également possible de constater des effets secondaires :

  • elle peut avoir un effet sur la formulation sanguine, un effet pouvant être atténué avec la prise d’acide folique et de folinate de calcium ;
  • un éventuel saignement ou taches bleue ;
  • un mal de gorge ;
  • une grande fatigue ;
  • un mal de gorge ou une sécheresse au niveau de la bouche ;
  • des douleurs abdominales ;
  • des diarrhées ou des vomissements ;
  • des vertiges ;
  • une éventuelle dépression, un effet secondaire assez rare, mais à ne pas exclure ;
  • des maux de tête.

Si l’un de ces symptômes survient, il est important d’en informer rapidement le médecin traitant. Si d’autres effets secondaires sont constatés après le début du traitement et que ces derniers ne sont pas mentionnés dans la notice, il est également essentiel d’en informer le pharmacien ou le médecin.

 

Peut-on donner de la chloridine à un enfant ?

Ce médicament peut être administré à un enfant pour traiter le paludisme ou la toxoplasmose. Le dosage et la durée du traitement dépendent de la prescription du médecin. Quoi qu’il en soit, il est interdit de consommer un médicament au-delà de la date indiquée sur son carton d’emballage ou sur la plaquette. Comme chez l’adulte, la prise de médicament chez l’enfant doit uniquement se faire après une consultation chez un médecin ou un pédiatre.

 

Quel est le meilleur antiparasitaire pour les enfants ?

 

Il existe également d’autres antiparasitaires pour soigner un enfant sujet au paludisme. C’est le cas de l’amodiaquine associé à la sulfadoxine. Il est impossible de déterminer à l’avance le meilleur antiparasitaire pour un enfant étant donné que chaque organisme est unique.

Seul un diagnostic médical complet permet de déterminer au mieux le médicament qui convient à un enfant en fonction de son état de santé. D’autant plus que la prise de ce médicament ne doit pas se faire en cas d’allergie ou d’intolérance à son principe actif. Par exemple sa prise est déconseillé en cas d’allergie aux sulfamides. Ce médicament est également à proscrire chez une femme enceinte atteint de HIV, d’où l’importance d’un diagnostic médical.

4.8/5 - (14 votes)

Bienvenue sur mon blog de bébé !

Retrouvez par ici toutes les dernières nouveautés autour de l’univers bébé mais aussi des conseils pour vous orienter au mieux dans le choix du mobilier, accessoires, poussettes et autres…

Tops conseils