Coquelusedal : Comment l’administrer à un nourrisson?

février 17, 2022
Partager
(Last Updated On: février 18, 2022)

Coquelusedal est un médicament permettant de soigner et de traiter certains troubles respiratoires, surtout pour les enfants et les nourrissons. Le médicament doit être administré selon des précautions et des notices particulières. Bien que le médicament soit en vente libre, il est toujours conseillé d’avoir un avis médical avant de le donner à son enfant. Allons faire un petit zoom sur le coquelusedal.

Qu’est-ce que le coquelusedal ?

Le coquelusedal est un médicament appartenant à la famille des Anilides. Ce médicament est composé de substances actives, avec des extraits mous de grindélia et de gelsémium.

Ce médicament suppositoire est proposé en vente libre dans ordonnance. Son achat ne bénéficie pas d’un remboursement de la sécurité sociale. Les dosages du médicament varient en fonction de la tranche d’âge du patient.

Le médoc est particulièrement utilisé pour soigner et traiter certaines affections bronchiques bénignes chez le nourrisson ou l’enfant.

 

Quand faut-il le donner à un enfant ?

Le coquelusedal est donné à un enfant en présence de certains troubles spécifiques.

 

Les troubles concernés

On parle précisément de :

  • Une affection au niveau des bronches ;
  • Une bronchite aigue ;
  • Une douleur au niveau de la gorge sans précision ;
  • Et de la fièvre sans précision.

 

Les contre-indications

Le suppositoire ne doit aucunement être administré pour un enfant allergique à des substances actives. Les composants du médicament doivent alors faire l’objet d’une attention particulière avant d’en donner à son enfant. Ces informations sont disponibles dans la rubrique 6 de la notice.

Dans le cas où l’enfant dispose d’antécédents récents de lésions au niveau de l’anus ou du rectum, il vaut mieux éviter de lui administrer le suppositoire.

 

 

Comment l’administrer à un nourrisson ?

Pour donner du coquelusedal à un nourrisson, il faut respecter le dosage prescrit pour éviter un surdosage pouvant amener à l’apparition d’effets secondaires indésirables. Pour un nourrisson, la dose idéale est de 1 à 2 suppositoires journaliers. Pour plus de précision, la posologie usuelle est de 15mg/kg par jour, soit :

  • Pour un enfant entre 5-8 kg, entre 2 et 9 mois, il faut 1 suppositoire de 100 mg entre 1 et 4 fois chaque jour ;
  • Pour un enfant entre 13-20 kg, entre 2 et 7 ans, il faut 1 suppositoire de 250 mg entre 1 et 4 fois chaque jour.

C’est une notice à titre indicatif, mais peut varier selon les indications d’un médecin ou d’un pharmacien. D’ailleurs, n’oubliez jamais de demander l’avis de votre médecin traitant avant de traiter la maladie de votre enfant par suppositoire.

Pendant la demande d’avis, informez le médecin dans le cas où le bébé suit déjà des traitements spécifiques pour ne pas fausser les dosages prescrits. Aucun détail n’est à omettre.

 

Est-ce qu’on peut donner coquelusedal et doliprane ?

Peut-on associer coquelusedal et doliprane ? C’est l’une des questions les plus posées par les internautes en ligne ! Contenant du paracétamol de par sa composition, il est vivement déconseillé de faire prendre du coquelusedal et du doliprane ensemble à son enfant.

Par précaution, les deux médicaments ne doivent pas s’associer pour éviter de dépasser la dose quotidienne de paracétamol.

Le délai entre deux médicaments doit être au minimum de 6 heures de temps. Cet intervalle est à respecter minutieusement pour éviter un surdosage.

 

Quels sont les effets secondaires pouvant survenir ?

L’administration du médicament suppositoire à un enfant peut engendrer quelques effets indésirables. Comme pour tous les médicaments, ces effets secondaires ne sont pas visibles pour tout le monde :

  • Une irritation au niveau de l’anus ou du rectum ;
  • Une irritation sur la peau.

Plus la durée d’utilisation du suppositoire est importante, plus les effets seront ressentis par le patient. Attention à bien en parler à un médecin ou un pharmacien en cas de persistance de certains effets non mentionnés sur la notice.

 

Combien coute-t-il ?

Le médicament coquelusedal peut être acheté en pharmacie ou via des sites en ligne, sans ordonnance. Les prix varient entre 3 euros et 5 euros selon les points de vente. Ce sera à chacun de faire quelques comparatifs pour acheter au meilleur prix.

Bien que les achats en ligne soient plus pratiques pour certains parents, veillez à choisir un site sûr et fiable. Après tout, il s’agit de la santé de votre tout-petit qui est en jeu. Certains sites non fiables pourraient vous proposer des médicaments non recommandés et peu fiables.

Il est important de bien vérifier la renommée du site. Il vaut mieux acheter sur un site local avec un point de vente à proximité pour pouvoir vous y rendre en cas de souci.

Le coquelusedal est un médicament qui ne requiert pas de prescription d’un médecin. Toutefois, demandez l’avis de votre médecin avant d’en donner à votre enfant pour sa sécurité.

 

3.9/5 - (20 votes)