Faire tourner la toupie : 5 jeux incroyables pour vos enfants avec une toupie !

juin 29, 2022
Partager

 

La toupie est un jouet possédant un axe de rotation qui lui permet de tourner sur lui-même en équilibre sur sa pointe. Existant depuis l’Antiquité, la toupie n’a cessé d’évoluer au fil des siècles pour devenir un jouet marquant les générations d’enfants.

 

Les toupies en quelques mots

 

La toupie est un objet au corps solide doté d’un axe de rotation qui lui permet de tourner sur lui-même lorsqu’il est mis en mouvement. Elle existe sous de nombreuses tailles et formes, sans pour autant s’écarter de son principe de base. La toupie peut être fabriquée à partir  de divers matériaux comme : le bois, le métal, le plastique, le cuivre, la pierre, la terre cuite, etc.

 

Comment faire tourner la toupie ?

Le jeu de la toupie consiste principalement à faire tourner le jouet le plus longtemps possible sur une surface plane. Pour cela, il faudra alors maîtriser les bonnes techniques pour faire tourner la toupie et faire en sorte qu’elle reste dans une position favorisant le moment cinétique du jouet. Les techniques pour lancer une toupie sont diverses. On peut par exemple citer :

  • la technique de le faire tourner à la main ;
  • l’utilisation d’un lanceur mécanique ou magnétique ;
  • le lancement avec une ficelle ;
  • l’utilisation d’un fouet.

 

Faire tourner la toupie : 5 jeux pour les enfants

 

La course de toupie

Il s’agit d’un jeu très simple à faire. Pour jouer à la course de toupie, les joueurs devront tout simplement s’équiper d’une règle et de n’importe quelle toupie qu’ils possèdent. Le principe est le suivant : une règle est posée au sol et chaque joueur installe sa toupie à l’extrémité de celle-ci. A tour de rôle, les joueurs lancent alors leur toupie et celui qui aura parcouru la distance la plus importante (mesurée avec la règle) marque 1 point. Le vainqueur sera déterminé après comptabilisation des points sur 10 manches jouées.

 

La battle de toupie

Pour ce jeu, le meneur de jeu distribue une toupie à chaque participant. Il donnera ensuite un signal de départ durant lequel les participants devront lancer tous ensembles leurs toupies sur la zone de jeu. Une fois lancées, les toupies se retourneront sur leur pointe et ce sera la dernière qui restera encore en mouvement qui gagne. Chaque manche fait gagner 10 points aux participants et c’est le premier qui atteint les 50 points qui remporte la partie.

 

Toupie dominos

Le jeu de la toupie dominos est un jeu assez simple à comprendre. Pour y jouer, les joueurs devront tout d’abord s’équiper d’une toupie et d’un set de dominos à points. Le meneur de jeu devra alors construire un cercle avec ces dominos et pourra ensuite entamer le jeu. A chacun leur tour, les joueurs installent alors la toupie au centre des dominos puis la lance de telle sorte à ce qu’elle puisse toucher le plus de dominos possibles en trois lancers. Celui qui aura touché le plus de dominos en trois manches gagne la partie. Pour éviter que la toupie ne soit gênée dans ses déplacements, les dominos touchés seront retirés de la partie.

 

L’octoroulette

Bien plus qu’un jeu, l’octoroulette consiste en un objet en bois traditionnel éducatif, permettant aux enfants d’apprendre à compter. Ce jouet leur permet notamment de s’exercer aux additions, aux soustractions et à la table de 2, tout en s’amusant. L’octoroulette est plus connue sous le nom de « virolon » et elle est très répandue dans de nombreuses régions de France. Le principe de ce jeu est simple. Pour commencer, le joueur doit regrouper des billes au centre du plateau de jeu et doit faire tourner la toupie. Les billes se font alors propulsées dans les 8 couloirs du jeu et il faudra attendre que la toupie s’arrête. Une fois à l’arrêt, les billes prennent alors position dans les encoches et il est temps de faire le calcul sur une feuille :

  • les numéros de billes naturelles seront additionnés ;
  • les scores des billes rouges seront multipliés par 2 ;
  • les scores des billes bleues seront soustraits.

Le vainqueur sera celui qui aura marqué le plus de points en 3 manches.

 

Comment créer sa propre toupie Beyblade ?

« Beyblade » qu’est-ce que c’est ?

Dans les temps modernes, la battle de toupie a été popularisée par une série de mangas écrite et dessinée par Takao Aoki. Connu sous le nom de « Beyblade », cette série sortie dans les années 2000 a alors créé une grosse vague de fanatiques de la bataille de toupie. Il n’aura donc pas fallu longtemps pour que les toupies « Beyblade » dans le manga soient commercialisées dans la vraie vie. En 2012, le tout premier tournoi de Beyblade a notamment été organisé par Incirlik. Baptisé « Beybaldes Battle Tournament », ce tournoi a réuni une bonne trentaine de participants. Aujourd’hui, on peut retrouver sur le marché des toupies Beyblade plus perfectionnées, possédant une technologie de rotation plus avancée, les rendant plus performantes. Les joueurs peuvent notamment personnaliser leurs toupies avec des pièces détachées qu’ils peuvent se procurer dans les magasins spécialisés. Ces pièces leur permettent ainsi d’améliorer la motricité de leurs toupies afin que ces dernières puissent tourner plus longtemps ou « attaquer » leurs adversaires plus férocement.

 

La création de sa propre toupie Beyblade

La fabrication d’une toupie Beyblade DIY se fait généralement à l’aide de gommes à effacer. Elles possèdent un poids assez important pour permettre à la toupie de tourner avec force et elles sont plus faciles à décorer. Pour commencer, il faudra découper la forme de la toupie. Pour cela, il faudra alors dessiner un cercle sur la gomme et découper cette dernière à l’aide d’un scalpel. Placez ensuite deux punaises au centre de la gomme : une par le haut et une autre par le bas. Celle du haut va servir de support pour le lancement, tandis que celle du bas sera la pointe sur laquelle la toupie va tourner.

4.1/5 - (38 votes)

Bienvenue sur mon blog de bébé !

Retrouvez par ici toutes les dernières nouveautés autour de l’univers bébé mais aussi des conseils pour vous orienter au mieux dans le choix du mobilier, accessoires, poussettes et autres…

Tops conseils