Que faire lorsque votre enfant est fiévreux ?

avril 25, 2022
Partager
(Last Updated On: avril 25, 2022)

Lorsque les parents constatent une fièvre chez l’enfant, ils ont tendance à vite stresser et à s’alarmer. Dans la majeure partie des cas, cette situation est pourtant bénigne. Toutefois, il n’est pas recommandé de ne rien faire et d’attendre que la température baisse d’elle-même. Voici quelques bons réflexes à avoir en cas de fièvre chez l’enfant.

 

Prendre et savoir prendre la température

 

Parfois, au toucher, on a l’impression qu’une personne a le corps chaud. Pourtant, tel n’est pas toujours le cas. Il peut s’agir simplement d’une sensation. Alors, il est recommandé au parent et au tuteur de ne pas hésiter à utiliser leur thermomètre. Pour ceux qui ne le savent pas, cet instrument de mesure de la température est véritablement un indispensable dans la boîte à pharmacie de la maisonnée. Vous trouverez sur ce blog sur les bébés, les indispensables à avoir lorsqu’on est parent. Il est possible de vérifier la fièvre chez l’enfant de plusieurs manières. On peut la mesurer par le rectum, par la bouche, par l’oreille, sous les aisselles, sur la tempe ou sur le front. Attention toutefois, les thermomètres varient en fonction des techniques utilisées. Ainsi, le thermomètre à Gallium permet de prendre la température par voie buccale ou axillaire. Le thermomètre électronique quant à lui s’emploie par voie buccale, axillaire et rectale. Enfin, le thermomètre à infrarouge permet de prendre des mesures frontale et temporale.

En outre, il faut savoir que la température moyenne normale varie en fonction du type de mesure effectué. Pour une température prise par voie rectale, la norme se situe entre 36,6 et 38 °C. Lorsqu’elle est prise par voie buccale, la norme va de 35,5 à 37,5 °C. Par voie axillaire, la moyenne est comprise entre 34,7 à 37,3 °C. Enfin, par voie tympanique, la normale va de 35,8 à 38 °C. Au-delà de ces valeurs, l’enfant est donc effectivement fiévreux.

 

Ce qu’il faut faire en cas de fièvre modérée

 

Si la fièvre chez l’enfant est effective, il ne faut pas attendre patiemment que la fièvre chute. Il y a quelques bons gestes à adopter. Alors, dans un premier temps, il faut maintenir la pièce, où l’enfant se trouve, à une température comprise entre 18 et 20 °C. Les professionnels recommandent aussi de donner à l’enfant qui chauffe, des bains d’eau froide avec un peu de lait maternel pour rendre le bain plus doux. Concrètement, la température de l’eau doit être à 2 °C inférieure à celle de l’enfant. Il ne faut pas non plus trop couvrir le plus jeune pour que la chaleur dans son corps s’échappe. En revanche, il n’est pas recommandé de le déshabiller entièrement afin qu’il ne prenne pas froid. L’enfant fiévreux doit aussi boire assez d’eau afin de ne pas être déshydraté. Il est aussi possible de lui donner un seul type de médicament en respectant les intervalles entre les prises ainsi que les doses recommandées. Les médicaments les plus utilisés pour la fièvre chez l’enfant sont le paracétamol, l’aspirine et l’ibuprofène pour les enfants de moins de 6 mois.

 

Quand faut-il se rendre à l’hôpital ?

 

Après 24 heures de fièvre, il faut se rendre à l’hôpital lorsque l’enfant est âgé de moins de 6 mois. Le parent doit aussi consulter sans attendre lorsque l’enfant est suivi pour des problèmes de santé particuliers. Au-delà de 6 mois, tout enfant dont la température atteint 2 °C au-dessus de la normale pendant deux ou trois jours, doit voir un médecin ou le SAMU en France. Les parents doivent aussi se rendre à l’hôpital lorsque la fièvre est accompagnée d’autres symptômes tels que :

  • la perte de poids ;
  • les convulsions qui durent ;
    • les tâches et les boutons sur le corps ;
  • les troubles de conscience ;
  • les pleurs incessants ;
  • le refus de manger ou de boire ;
  • les difficultés respiratoires ;
  • la diarrhée, etc.
4.1/5 - (16 votes)