Qu’est-ce que la Méthode Montessori et comment l’appliquer ?

La méthode Montessori, élaborée par Maria Montessori (médecin et pédagogue italienne) au début du siècle dernier, est une technique d’éducation de l’enfant qui a fait ses preuves. Les nombreuses écoles spécialisées dans cette méthode en attestent. Une idée reçue veut que la méthode soit applicable uniquement au niveau scolaire. Ce cliché encore partagé par de nombreuses personnes n’est pas justifié. En effet, il est bien possible d’appliquer la méthode au niveau du foyer afin de mieux éduquer ses enfants et leur apprendre certaines valeurs. Comment y procéder ? Trouvez les réponses dans cet article préparé par notre équipe.

La méthode Montessori : qu’est-ce que c’est ?

La méthode Montessori a été élaborée suivant une démarche scientifique alors que Maria Montessori travaillait dans une école pour enfants atteints de déficience mentale. Après avoir rencontré un franc succès, la méthode a été adaptée aux enfants non déficients. La méthode est basée sur la compréhension de l’enfant inspiré sur le principe qu’il est capable, dès son plus jeune âge, d’être l’acteur de son épanouissement. Elle consiste aussi à respecter le rythme de chaque enfant. Dans ce cadre, l’adulte jouera uniquement le rôle d’accompagnateur et de motivateur dans l’environnement où l’enfant évolue.

Les principes de base de la méthode Montessori

Quatre piliers soutiennent la méthode Montessori. Le premier consiste à donner à l’enfant le libre-choix de ses activités. En effet, un enfant qui choisit lui-même ses activités y accordera automatiquement plus d’attention. Le but n’est pas de contrôler l’enfant, mais son environnement. Il faudra donc lui proposer, indirectement dans son environnement, le plus de choix d’activités. Il prendra alors celui qui l’attire le plus et apprendra plus rapidement en portant plus d’intérêt. Le second pilier consiste à laisser à l’enfant le temps de bien se concentrer. En effet, les enfants peuvent se déconcentrer très facilement. Il faut donc lui laisser le temps de bien s’immerger dans ses activités. La méthode affirme d’ailleurs qu’un enfant concentré dans une activité qu’il a librement choisi est plus ouvert à l’éveil social. Le troisième pilier se résume à être un modèle. Le parent doit, plus qu’autre chose, être un modèle pour l’enfant. Il devra agir comme il souhaite que l’enfant agisse, l’enfant présentant de grandes capacités à absorber ce qu’il voit, entend et ressent dans son environnement. La confiance est le dernier pilier. Le parent doit avoir confiance en son enfant et à ses capacités à faire quelque chose. Cela implique d’éviter de le surprotéger et de le soutenir dans ses choix.

Comment appliquer ses règles à la maison ?

Pour réussir à appliquer la pédagogie Montessori dans l’éducation de ses enfants, il faut apprendre à les comprendre et à changer de point de vue vis-à-vis de l’enfant. Il ne faut plus le voir comme un être à modeler, mais plutôt comme une personne à accompagner et à encourager. Cela permet de respecter les choix de l’enfant et d’établir une relation de confiance. Il faudra aussi éviter d’interpréter chaque action de l’enfant, celui-ci agissant selon une logique différente de celle des adultes. Cette compréhension passe en grande partie par l’observation de l’enfant au quotidien. L’environnement du foyer devra aussi être aménagé. Il faudra que cet environnement encourage son autonomie et lui laisse un certain choix. Vous pouvez, à titre d’exemple, agencer sa chambre de façon à ce qu’il puisse accéder librement à toutes ses affaires. Il pourra alors apprendre à s’organiser tout seul. Enfin, vous devriez le responsabiliser en lui attribuant certaines tâches dans l’organisation du foyer. Avoir des responsabilités et participer collectivement aux tâches du foyer lui permet d’expérimenter les choses et d’avoir le sens de l’initiative. Cela stimule également la confiance en soi chez l’enfant.

Si vous avez des enfants en bas âge, nos articles relatifs à leur éducation pourraient vous intéresser.