Diversification Alimentaire Bébé de 6 mois à 3 ans : On vous dit tout !

Pendant les six premiers mois qui suivent sa naissance, bébé se nourrit essentiellement de lait maternel et de lait maternisé. Le lait maternel contient suffisamment de nutriments pour assurer la bonne croissance de bébé. En grandissant, ces besoins de bébés augmentent. Survient alors l’étape de la diversification alimentaire pour bébé. Véritable expérience gustative pour lui, cette étape est à l’origine de nombreux questionnement chez les parents. Quand faut-il commencer la diversification ? Quels aliments introduire dans l’alimentation de bébé ? Trouvez toutes les réponses à vos questions dans ce guide Monblogdebebe.fr.

Qu’est-ce que la diversification alimentaire ?

La diversification alimentaire définit la période durant laquelle bébé commence à consommer des aliments en plus du lait maternel ou maternisé. En effet, à partir d’un certain âge, le lait maternel ne suffit plus à combler les besoins de bébés qui augmentent au fur et à mesure qu’il grandit. Les apports nutritionnels venant d’autres aliments sont donc requis, d’où l’usage du terme diversification alimentaire.

Quand la diversification alimentaire commence-t-elle ?

En général, bébé peut commencer à manger d’autres aliments en plus du lait maternel à 6 mois. Avant ce délai, le nourrissage exclusif au lait maternel ou maternisé est vivement conseillé. Toutefois, les parents peuvent choisir de varier le régime alimentaire de bébé dès son quatrième mois. Cela arrive principalement lorsque la lactation connaît une baisse de production de lait maternel et que maman ne parvient pas à allaiter correctement bébé. La diversification alimentaire se fait par étape et dire plusieurs années. Elle ne s’arrêtera qu’une fois que bébé présente un système digestif suffisamment robuste pour absorber tous les types d’aliments.

De 6 mois à 8 mois

Les légumes seront les tout premiers aliments induits dans l’alimentation de bébé. Entre 6 mois et 8 mois, vous pouvez commencer à introduire de la purée de légumes dans ses biberons. L’idéal est de lui en donner au déjeuner et au dîner. Choisissez des légumes entiers comme la carotte, le blanc de poireau ou la courgette. Évitez les légumes très riches en fibre que bébé peut avoir à du mal à digérer. Vous pouvez aussi lui donner des fruits et de la purée de pommes de terre à partir de 6 mois. Les fruits devront être cuits et pressés comme les légumes.

Il est possible de donner un peu de viande et de chair de poisson à 6 mois. Les quantités devront être très limitées et les charcuteries et autres chairs panées seront exclues. Il faudra attendre le 7e mois pour lui donner un peu d’œufs cuits à la coque. Il faut continuer à donner au moins 500 ml de lait par jour à bébé pendant cette période.

De 9 à 12 mois

À cet âge, bébé commence à avoir des dents. Vous pouvez donc ajouter à son alimentation de petits bouts de viande ou des légumes solides comme de petits cubes de carottes. Bébé peut aussi commencer à consommer des produits céréaliers comme le pain. Il peut aussi découvrir les produits laitiers pour bébé comme le yaourt et le fromage blanc. Les quantités d’aliments devront être limitées et accorder une grande attention aux aliments que bébé peut ne pas digérer ou tolérer.

Après un an

Bébé peut commencer à manger des produits céréaliers à chaque repas à partir d’un an. Il peut aussi boire différentes boissons comme les jus de fruit nécessaires à son hydratation. Toutes les variétés de fruits et légumes sont autorisées, y compris ceux qui sont consommés sec. Limitez les aliments trop sucrés pour éviter de nuire à sa jeune dentition et veillez à ce que bébé ne mange pas trop de sel. Attendez également que bébé ait au moins 18 mois avant de lui donner des sucreries et des boissons gazeuses. À trois ans, l’enfant pourra manger les mêmes aliments que les adultes à des proportions, bien sûr, adaptées à sa morphologie.

Vous rencontrez des difficultés à avoir un bébé ? Notre article sur l’endométriose pourrait vous intéresser.