La bonne dose de fluor pour Bébé

L’utilisation du fluor chez les bébés

Introduction

Avoir une santé optimale des dents des bébés est plus qu’un simple brossage quotidien. Les parents sont surpris qu’au cours d’une visite chez un médecin, celui-ci examine les dents du bébé et demande des informations sur la source de l’eau de consommation. En effet, le fluor, naturellement présent dans l’eau, joue un rôle important pour reminéraliser l’émail des dents des bébés et prévenir les caries. Une attention particulière doit être faite sur la dose à administrer.

Le rôle du fluor

Le fluor est un élément commun dans la croûte terrestre connu pour prévenir et même à éliminer les premiers stades de la carie dentaire. La carie se produit lorsque les bactéries présentes sur la plaque dentaire produisent des acides nocifs qui dégradent la surface de l’émail. Si cette attaque n’est pas arrêtée ou traitée, elle peut entraîner des douleurs, la perte de dents, voire une infection généralisée. C’est là qu’intervient le fluor. Il protège les dents lorsqu’il entre en contact avec leur surface, empêche l’attaque des bactéries, permet aux dents endommagées de se régénérer ou de se reminéraliser et empêcher la formation de nouvelles caries.

Le fluor et l’approvisionnement en eau

Depuis plus de 60 ans, la fluoration de l’eau s’est avérée un moyen sûr et économique de réduire les caries dentaires. Aujourd’hui, on estime que la fluoration réduit la carie de 20 à 40 %. Une statistique de 2012 montre que plus de 60 % des ménages reçoivent de l’eau fluorée par le robinet. Certaines collectivités ont du fluor naturel dans leur eau tant dit que d’autres l’ajoutent dans des usines de traitement de l’eau. En cas de doute sur la teneur en fluor de l’eau de consommation, renseignez-vous auprès de votre médecin ou de votre dentiste pour savoir si les réserves d’eau locales contiennent des niveaux optimaux de fluor, soit 0,7 mg par litre d’eau. Si l’eau provient d’un système public, l’autorité locale de l’eau ou le service de santé publique peut vous renseigner. Si vous préférez l’eau embouteillée, vérifiez la quantité de fluor sur l’étiquette.

La controverse sur le fluor

Les opposants à la fluoration de l’eau ont remis en question la sécurité et l’efficacité de cette pratique, cependant, peu d’éléments de preuve sont venus justifier ces préoccupations. La recherche scientifique continue de démontrer les avantages du fluor sur la prévention des caries et son impact au cours des 30 dernières années. L’association dentaire française (ADF), l’UFSBD et l’OMS tout comme d’autres organisations nationales et internationales, soutiennent cette pratique et reconnaissent la fluoration de l’eau comme l’une des 10 plus grandes réalisations du 20e siècle en matière de santé publique.

La dose de fluor selon les âges

D’après L’Afssaps (Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé), les enfants de moins de 6 mois n’ont pas besoin de suppléments de fluor. Toutefois, vérifiez la teneur en fluor de l’eau du biberon si celle-ci est adaptée aux nouveau-nés. Le bilan de santé des 6 mois d’un bébé offre une occasion de discuter de la supplémentation en fluor avec le médecin. Le dosage dépend de la quantité de fluor naturellement présente dans l’eau et de l’âge du bébé. Seuls les enfants vivant dans des zones non fluorées ou ceux qui boivent uniquement de l’eau embouteillée non fluorée devraient recevoir des suppléments. On retrouve les apports en fluor essentiellement dans l’alimentation (le sel de table, l’eau de distribution ou embouteillée), les produits médicamenteux (comprimés, gouttes, gels et vernis fluorés) et du dentifrice fluoré. Chez le nourrisson, la supplémentation fluorée n’est plus systématique, mais, jusqu’à 2 ans, la dose prescrite est de 0,25 mg/jour si l’on omet les apports fluorés des eaux de boisson ou de préparation des biberons. De 2 à 6 ans, la prescription est faite en prenant en compte les habitudes alimentaires et hygiéniques familiales.

Surexposition au fluor

Comme tout supplément alimentaire, du fluor en excès peut être dangereux pour la santé des bébés. La dose idéale étant obtenue d’une combinaison entre du dentifrice fluoré (500 ppm ou 500 mg de fluor/100g de dentifrice) et d’eau fluorée ou des suppléments, une surdose de fluor avant l’âge de 8 ans (la période du développement des dents) peut causer une fluorose de l’émail, une décoloration ou des taches sur les dents permanentes. Les symptômes d’empoisonnement au fluor peuvent comprendre les nausées, la diarrhée, les vomissements, les douleurs abdominales, une augmentation de la salivation ou de la soif. Les symptômes commencent 30 minutes après l’ingestion et peuvent durer jusqu’à 24 heures. Si vous soupçonnez votre enfant d’avoir consommé une quantité importante d’un produit ou d’un supplément fluoré, appelez-le centre antipoison.

Lire aussi : Contrôler la vue de Bébé