Les aliments à éviter enceinte 

juin 4, 2021
Partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
(Last Updated On: juin 7, 2021)

Les aliments à éviter enceinte sont surtout ceux qui peuvent entraîner des infections dangereuses au cours de la grossesse. Il faudra être prudente quant à la cuisson de la viande et ses déclinaisons. Il faut notamment être vigilante par rapport à la préparation du fromage et d’autres produits dérivés du lait.

Aliments porteurs d’infections dangereuses pour la grossesse

La grossesse offre son lot de bonheurs et de contraintes ! Parmi elles on peut citer : le mal de dos qui peut être soulagé comme l’indique un article sur le blog Lovely Baby, mais aussi le changement des habitudes alimentaires pour éviter certaines maladies. Les aliments à éviter pour une femme enceinte sont avant tout ceux qui transmettent des infections dangereuses durant la grossesse. Cela inclut la listériose, l’infection à la salmonelle et la toxoplasmose.

Il existe une grande variété d’aliments susceptibles de transmettre la listériose. Cela inclut :

  • Le lait cru, ses dérivés et le fromage à frottis rouge, au lait aigre ou à moisissures bleues ;
  • Le poisson cru ou mal cuit, salé, fumé ou mariné ;
  • Les sandwiches prêts à l’emploi, les salades et les crudités préparées et conditionnées qui peuvent également transmettre la listériose.

La nourriture propice à la transmission des parasites de la toxoplasmose est surtout d’origine animale. Ces parasites peuvent néanmoins aussi provenir des légumes crus, de la laitue et des fruits non lavés. Les aliments susceptibles de transmettre des salmonelles sont les œufs crus ou insuffisamment cuits. À cela s’ajoutent les plats à base d’œufs crus comme le tiramisu et la mayonnaise maison.

La viande crue ou mal chauffée peut aussi être infectée par la salmonelle, surtout s’il s’agit d’une viande de volaille bien cuite.

Cuisson de la viande et ses différentes déclinaisons

La viande fournit du fer, lequel est un nutriment précieux pour la femme enceinte. L’intérieur de la viande doit toutefois être suffisamment cuit, rôti ou cuit au four. Dans le dernier cas, la cuisson doit durer plusieurs minutes à 70 ° C. Les saucisses à cuir pour la femme enceinte doivent aussi avoir été suffisamment chauffées pendant le processus de production.

Une femme enceinte peut essentiellement consommer des saucisses et produits à base de viande cuits. Toute forme de viande crue ou insuffisamment cuite est à éviter. Il en va de même pour les saucisses et les produits de salaisons crues comme le jambon de parme ou le lard fumé. Ils peuvent contenir des agents pathogènes de la toxoplasmose, de la listeria ou d’autres germes.

Si une femme enceinte contracte la toxoplasmose avant sa grossesse, elle sera immunisée à l’infection et produira des anticorps pour l’enfant. Un test de toxoplasmose au début de la grossesse permettra d’établir si elle est immunisée ou pas. Les femmes testées positives n’ont pas à craindre d’être infectées à nouveau. Elles doivent toutefois s’abstenir de consommer les aliments précédents.

Les abats peuvent avoir une forte concentration de substances nocives. Il est donc préférable de les éviter pendant la grossesse. L’idée est de prévenir une éventuelle surdose de vitamine A susceptible de nuire au bébé. Il faudra surtout être prudent par rapport à la consommation de foie d’animaux. Ce genre d’aliment est inoffensif en petites quantités. Il est toutefois plus dangereux sous forme de pâté.

Une femme enceinte peut consommer du saucisson de foie fraîchement coupé en toute sécurité. Ce type d’aliment fait en effet partie de la catégorie des saucisses cuites, ou plus spécialement des produits de viande chauffés. Il ne contient que de faibles quantités de foie et de petites quantités de vitamine A.

Préparation du fromage et d’autres produits dérivés du lait

La consommation de fromage est fortement recommandée pendant la grossesse. Ce type d’aliment constitue en effet une source importante de protéines. Il est également riche en minéraux comme le calcium et le magnésium. Tous les types de fromages et de produits laitiers ne peuvent pas toutefois nécessairement être consommés sans hésitation par les femmes enceintes.

La prudence est de mise concernant le fromage au lait cru. Ce dernier est en effet fabriqué avec du lait chauffé à 40 °C maximum pendant sa transformation. Les nombreux agents pathogènes présents dans le lait ne seront pas nécessairement éliminés à cette température. Le fromage au lait cru peut ainsi contenir des germes comme la listeria ou la salmonelle.

Le fromage à pâte dure au lait cru fait exception à cette règle. Il bénéficie d’une longue période de maturation, d’une faible teneur en eau et d’une teneur élevée en sel. Un tel produit n’est plus ainsi susceptible de contenir des germes indésirables pour le bien de votre grossesse.

4.4/5 - (26 votes)