Comment lui apprendre à faire de la draisienne ?

Entre ses 18 et 24 mois, votre enfant pourra tout à fait monter sur une draisienne, surtout si sa taille le permet. Bien qu’il soit possible que l’enfant puisse maitriser par lui-même son vélo sans pédales à l’exemple de la prise en main, vous devez tout de même lui apprendre quelques techniques qui lui permettraient notamment de maitriser à la perfection sa draisienne. Ne sautez aucune étape, commencez par le début. Voici quelques astuces pour lui apprendre à monter sa draisienne.

La première étape : la chevauchée

Tout comme avec un premier vélo, il se peut que l’enfant marche à côté de sa draisienne tout en tenant son guidon. Ne craignez rien ! En effet, au fil des heures, il va apprendre très vite à la monter et s’avancer de cette manière sans avoir à s’asseoir sur sa selle. Ne précipitez pas les choses en lui faisant s’asseoir. Prenez le temps de lui apprendre à monter sur la selle. Nous vous proposons plusieurs modèles, parmi les meilleures sélections de notre équipe, dans notre guide complet.

La deuxième étape : la position assise

De manière systématique, votre enfant commencera à s’asseoir sur la selle de la draisienne. Veillez à ce que celle-ci soit réglable et n’hésitez pas à l’ajuster à sa taille. Faites en sorte qu’il puisse s’asseoir tout en ayant les deux pieds bien à plat sur le sol.

La troisième étape : le transfert de poids

Au tout début, sachez que l’enfant aura un peu de mal à s’avancer dans la position assise du fait que tout son poids se reposera sur la selle. Toutefois, il comprendra et apprendra que pour avancer, il doit propulser son vélo sans pédales pied par pied et répartir son poids entre ses pieds et son bassin.

La quatrième étape : la vitesse et l’équilibre

Maintenant qu’il a appris à avancer avec sa draisienne, soyez rassuré que votre enfant ait bien maitrisé l’appareil. Pour la suite, il découvrira petit à petit de nouvelles sensations à savoir la vitesse et l’équilibre. Ensuite, il passera à l’étape où il faudra tourner avec sa draisienne.

La cinquième étape : la maîtrise des virages

La dernière et non le moindre, la maitrise des virages s’apprend dès lors que votre enfant a bien compris comment bien monter sur une draisienne. Il existe des modèles permettant un blocage de la roue (découvrez-en quelques-uns dans notre page d’évaluation). De ce fait, si vous avez ce type de modèles, n’hésitez pas à le déverrouiller. Dans un premier temps, il apprendra à tourner d’un seul côté puis il se lancera très vite à l’apprentissage du virage de l’autre côté.

À noter que tout enfant est capable d’apprendre ces étapes dans son ensemble par lui-même. Votre intervention n’est nécessaire que lorsqu’il saute une étape. Cela vous permet notamment de savoir son niveau d’apprentissage.