Quelques conseils pour réussir la diversification alimentaire de votre bébé

juin 3, 2021
Partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
(Last Updated On: juin 7, 2021)

La diversification alimentaire, est le passage d’une alimentation à base de lait maternel ou de biberon à une alimentation variée. Elle commence à 6 mois et continue jusqu’aux 3 ans de votre bébé. Introduction de viandes, de légume ou de fruits… Bébé pourra élargir sa palette de saveurs, de goûts et de textures.

Quel aliment introduire à 4 mois ?

La diversification et l’introduction de nouveaux aliments ne peut pas se faire avant 4 mois. Vous allez alors intégrer un aliment en quantité modérée. On commencera par les céréales 1er âge sans gluten tout en gardant la tétée du matin et du soir.

Le midi donnez une à deux cuillères de purée de légumes et n’introduisez qu’un légume à la fois que vous allez changer tous les jours. Une quinzaine de jours plus tard, vous pouvez introduire les fruits dans l’alimentation de bébé et ce sous la forme de petits pots ou d’une compote.

Si l’enfant est nourri au biberon, vous ajouterez les céréales dans le biberon et vous donnerez de la purée à midi. Plus vous augmenterez le nouvel aliment, plus la ration de lait diminuera. Patate douce, épinards, haricots, pomme-de-terre, carottes… Tous les légumes peuvent être utilisés en purée sauf ceux trop riches en fibre ou au goût prononcé (poireaux, navet, chou…).

Quelle purée pour commencer la diversification ?

Il est conseillé de donner au nourrisson une purée de légume nature ou mono-saveur. L’introduction des aliments et des nouvelles saveurs se fera ainsi petit à petit. Préférez les légumes plutôt que les fruits pour éviter que bébé ne développe une préférence pour le goût sucré.

En petites quantités, on choisira les légumes les moins riches en fibres comme la betterave, les carottes, les petits pois, les courgettes ou le potiron.

S’il n’en veut pas, surtout ne l’obligez pas. C’est lui qui va établir son rythme et la quantité voulue. Afin de lui donner envie, souriez et amusez-vous au regard de cette nouvelle expérience gustative.

Quels sont les légumes à donner à bébé ?

Introduire des légumes, en complément de l’allaitement ou du biberon, est la première étape du régime alimentaire de votre bébé selon le pédiatre – voir aussi cet article pour comprendre le pic de croissance. Dans un premier temps il faut miser sur les légumes riches en fibres, car ils sont plus simples à digérer.

Vous pouvez donc commencer cette diversification avec de la purée de citrouille, des épinards, des haricots verts, des courgettes, des purées de carottes, de potirons, de pomme de terre ou encore les poireaux.

Pour ajouter encore plus de goûts et pour un apport en matières grasses adapté (répondant aux besoins nutritionnels), ajoutez de l’huile, du beurre, du poivre. Vous commencerez ainsi par 30g de purée en complément du biberon, qui passera à 180 ml.

Quels fruits donner à votre bébé ?

Les fruits offrent des apports en vitamines, surtout en vitamine D. Il est conseillé de les présenter en compote, bien mixés. Vous pouvez faire cuire les fruits en petits morceaux au micro-ondes afin de garder les valeurs nutritionnelles.

La majorité des fruits sont excellents pour les enfants. Mais on commencera généralement par les compotes de pommes, les bananes, les poires, les pêches, les nectarines ou encore les abricots. Un peu plus tard on introduira les fruits rouges.

Une compote sans sucre est recommandée étant donné que les fruits ont les sucres nécessaires pour vote petite tête blonde. Tout au long de la journée, vous pouvez répartir les 120g de compote.

Les autres produits à proposer aux enfants

Deux semaines après le début des fruits, vous pouvez débuter un repas complet à la cuillère à midi, avec de la viande, du poisson et même de l’œuf.

Etape par étape, voici comment ça se passe :

  • Les aliments allergisants peuvent être introduits au même âge que les aliments à faible risque allergique ;
  • Les fruits exotiques, dès 4 à 6 mois ;
  • Le chocolat est introduit généralement à compter de 9 mois mais peut être consommé dès les 6 mois de bébé ;
  • Les fruits de mer peuvent être introduits cuits, dès 4 à 6 mois ;
  • En ce qui concerne les fruits à la coque (pouvant provoquer des allergies), il faut patienter 4 à 6 mois.
  • Il en est de même pour les œufs.

Mais comment introduire ces aliments ?

Comme la mastication n’est pas encore possible chez bébé, vous pouvez diluer les légumes mixés ou les petits pots dans les biberons de lait. Vous augmenterez progressivement la quantité.

Vous pouvez directement en donner à bébé à la cuillère, avant ou après le biberon ou la tétée.

N’oubliez pas que la diversification se fera toujours de façon progressive.

4.2/5 - (21 votes)