Favoriser la montée de lait grâce à la tisane allaitement

L’allaitement est toujours une période délicate pour maman, surtout pour son premier bébé. Elle peut se sentir craintive et hésitante. Cela est parfaitement normal au vu de tous les changements du corps pendant la grossesse et après la naissance. La tâche est encore plus ambiguë lorsque la sécrétion de lait maternel prend du temps et semble manquer. Les tisanes d’allaitement font alors partie des méthodes les plus anciennes pour encourager la production de lait maternel afin d’assurer l’alimentation de bébé, l’allaitement exclusif étant vivement conseillé jusqu’à son sixième mois.

Les causes de la diminution de la production de lait maternel

Les causes externes sont généralement les facteurs les plus courants de la baisse de la production de lait chez une jeune mère. Le stress et la fatigue sont généralement mis en cause. Il est donc primordial que maman prenne le temps de se détendre et de se reposer bien que cela ne soit pas toujours évident après la naissance de bébé. Savoir gérer son emploi du temps, notamment après la reprise du travail, est très important pour éviter les effets négatifs sur la lactation.

Il faut également savoir que bébé connait des pics de croissance. Ces pics se situent généralement à la 3e semaine, à la 6e semaine, au 3e mois et au 6e mois. Les besoins de bébé augmentent alors de manière significative et la production de lait s’avère insuffisante.

Qu’est-ce qu’une tisane d’allaitement ?

La tisane d’allaitement est une infusion à base de plante naturelle. Elle a pour objectif d’encourager la lactation par l’utilisation de différentes plantes aux effets galactagogues et œstrogéniques. La tisane d’allaitement peut aussi jouer un rôle anticolique chez les nourrissons grâce à son activité carminative. Comme elle est absorbée par maman, les différents composants de la tisane sont excrétés dans le lait maternel et donc ingurgités par bébé. Il est donc important de bien choisir la tisane pour éviter les risques d’intolérance.

Les plantes utilisées pour la préparation de tisanes d’allaitement

De nombreuses plantes sont utilisées pour la préparation de tisanes d’allaitement. Le fenouil et l’anis vert se retrouvent très souvent dans les formules de ces tisanes. Ces plantes sont connues pour leurs effets œstrogéniques dus à l’anéthole qui stimule la production de lait. C’est également le cas du Verbena officinalis plus connue sous le nom de verveine. Le carvi et le cumin peuvent aussi être ajoutés à la formule d’une tisane d’allaitement. Ces plantes sont appréciées pour leur vertu anticolique. D’autres herbes et plantes comme le fenugrec, le galéga ou encore l’alfalfa et l’ortie sont aussi utilisées par certains producteurs de tisane d’allaitement.

Des effets prouvés

Les effets de la tisane d’allaitement ont été prouvés par plusieurs études. Les plantes et les herbes qui composent sa composition ont fait l’objet d’études et d’évaluation scientifiques. Aujourd’hui, de nombreuses marques spécialisées dans la phytothérapie proposent différentes tisanes conçues pour augmenter la production de lait maternel. Ces produits, avant d’avoir été distribués dans les rayons, subissent des tests en laboratoire afin de limiter tous les risques pour la santé de maman et de bébé.

Les contre-indications

En principe, la consommation de tisane d’allaitement est autorisée chez toutes les femmes qui présentent des difficultés à produire du lait. Toutefois, elle doit faire l’objet d’une consultation auprès d’un médecin pour certaines mamans. C’est le cas des mères qui présente des antécédents de cancer. Les ingrédients œstrogéniques sont alors contre-indiqués. Certaines plantes aux effets hypoglycémiants comme le fenugrec doivent être consommées avec la plus grande attention par les mères diabétiques. Par ailleurs, la tisane peut produire des stéroïdes qui seront excrétés dans le lait maternel. La consommation des tisanes produites à partir de ces plantes devra alors être très limitée dans le temps pour éviter les surdoses en stéroïdes dans le lait maternel.

Monblogdebebe.fr vous a également préparé un article dédié à la conservation du lait maternel ici.