Guide en 6 étapes pour l’emmaillotage bébé !

septembre 17, 2021
Partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
(Last Updated On: octobre 14, 2021)

L’emmaillotage est une technique ancestrale et ergonomique qui est utilisée pour sécuriser le nouveau-né. Elle consiste à offrir un environnement semblable au ventre de sa mère au bébé, en lui couvrant de couvertures ou de gigoteuses. Bien souvent, les parents apprennent l’emmaillotage auprès d’une sage-femme après l’accouchement. Cependant, si vous n’avez pas pu l’apprendre à la maternité, voici quelques directives que vous pourrez suivre pour emmailloter votre bébé en toute sécurité.

Qu’est-ce que l’emmaillotage ?

L’emmaillotage est-il bon pour les bébés ?

Le fait que votre bout de chou reste immobile dans un drap présente beaucoup d’avantages pour sa sécurité et sa santé. Voici quelques raisons d’emmailloter votre nourrisson :

  • Elle évite le réflexe de sursaut : il s’agit des mouvements incontrôlés des membres inférieurs et supérieurs du tout-petit lorsqu’il dort. Ce réflexe est normal, car il est inné et, mais il peut représenter un risque pour la santé. Alors, il est essentiel d’immobiliser les mains et les pieds pendant leur sommeil.
  • Elle permet au nouveau-né de mieux dormir : le nourrisson a des difficultés à s’adapter à son nouvel environnement dans les premières semaines. Or, si vous lui offrez un cocon douillet pour dormir avec la même température de l’utérus de sa mère, il se sentira à l’aise et cela permettra à son sommeil de s’améliorer.
  • Un enfant emmailloté ne pourra pas se gratter le visage : même s’il vient de naître, un bébé peut avoir des ongles très fins. Lorsqu’il se frotte le visage avec ces derniers, cela peut causer des éraflures sur sa peau.
  • L’emmaillotage bébé permet de réduire les risques de coliques : c’est le fait qu’un bébé pleure pendant plusieurs heures, même si on le nourrit et calmé correctement. Bien que cette maladie soit généralement causée par un problème gastro-intestinal, l’emmaillotage dans un drap-housse est une bonne alternative pour le calmer et lui faire arrêter de pleurer.
  • L’emmaillotage offre plus de sécurité : il est recommandé de toujours coucher les nouveau-nés sur le dos pour éviter les risques d’étouffement ou de suffocation. Ainsi, pour s’assurer qu’il reste dans cette position, il convient de le coincer. Par contre, pour les bébés qui peuvent se retourner seuls, il faut qu’ils aient les bras libres.

Dois-je emmailloter mon nouveau-né la nuit ?

Pour un orthopédiste, l’emmaillotage est même conseillé pour les premiers mois des nourrissons pour leur offrir un sommeil calme et sûr. Cela l’aide à dormir en toute sécurité et plus longtemps. En plus d’éviter les risques de sursaut, l’emmaillotage empêche aussi le bébé de se distraire avec ses bras avant de s’endormir.

En outre, le nouveau-né est aussi encore sensible. Quand vous l’exposez à la lumière ou quand il entend des bruits, il est susceptible de se réveiller et d’être surpris. Alors, il a tendance à écarter les bras de son corps. Il se peut aussi qu’il cambre son cou et son dos. Alors, il est indispensable de l’immobiliser dans un sac de couchage. Selon le pédiatre, ces sensations commencent à s’estomper vers 12 semaines et disparaissent complètement quand il a 6 mois. À ce moment, il doit être libre de ses mouvements et vous n’aurez plus à l’envelopper avec un lange. À la place, vous pourrez opter pour un pyjama à manches longues pour qu’il puisse trouver le sommeil.

Combien de temps faut-il pour emmailloter bébé après la naissance ?

L’emmaillotage bébé est-il mauvais pour ses bras ?

Si elle est bien faite, l’emmaillotage ne présente aucun risque sur les bras du nouveau né. Cela permet de faire sa sieste bien au chaud. Les langes peuvent même éviter les risques de luxation ou entorse. Par contre, il convient de ne plus le faire lorsque le bébé a plus de trois mois.

Au-delà de cette période, le fait d’envelopper le bébé augmente le risque de mort subite du nourrisson. De plus, si vous vous enfermez dans un drap trop serré, cela peut causer quelques problèmes d’articulation. Cela entrave en fait les mouvements naturels de ses membres et ses hanches et peut engendrer par exemple la luxation congénitale de la hanche. C’est une maladie grave, car elle peut nécessiter une intervention d’un chirurgien pour la pose de prothèse de hanche jusqu’à l’âge adulte.

Emmaillotage bébé : comment faire ?

Suivez les étapes suivantes :

  • Étendez la couverture pour bébé à plat – en forme de losange – sur la table à langer, le lit ou le sol, et repliez le coin supérieur.
  • Allongez votre bébé sur le ventre sur la couverture, sa tête au niveau du coin plié.
  • Posez délicatement le bras droit de votre bébé le long de son corps, puis enroulez le coin droit autour de votre bébé et glissez-le sous son côté gauche.
  • Ramenez le coin inférieur de la couverture pour immobiliser les pieds de votre bébé, en le rapportant vers les épaules et en laissant le cou et le visage découverts.
  • L’étape suivante est l’image miroir de l’étape 3 : placez délicatement le bras gauche de votre bébé le long de son corps et enroulez le coin gauche de la couverture sur votre bébé, en le plaçant sous son côté gauche. Encore une fois, veillez à ne pas couvrir la tête ou le cou avec la couverture pour ne pas l’étouffer.
  • Vérifiez que l’emmaillotage n’est pas trop serré ou contraignant, surtout au niveau des poumons, des hanches et du fémur. Les jambes de votre bébé doivent être libres de tomber dans leur position naturelle de grenouille dans vos couettes.
4.6/5 - (17 votes)