Guide en 6 étapes pour l’emmaillotage bébé !

septembre 17, 2021
Partager
(Last Updated On: décembre 10, 2021)

L’emmaillotage est une technique ancestrale et ergonomique qui est utilisée pour sécuriser le nouveau-né. Elle consiste à offrir un environnement semblable au ventre de sa mère au bébé, en lui couvrant de couvertures ou de gigoteuses. Bien souvent, les parents apprennent l’emmaillotage auprès d’une sage-femme après l’accouchement. Cependant, si vous n’avez pas pu l’apprendre à la maternité, voici quelques directives que vous pourrez suivre pour emmailloter votre bébé en toute sécurité.

Qu’est-ce que l’emmaillotage ?

L’emmaillotage est-il bon pour les bébés ?

Le fait que votre bout de chou reste immobile dans un drap présente beaucoup d’avantages pour sa sécurité et sa santé. Voici quelques raisons d’emmailloter votre nourrisson :

  • Elle évite le réflexe de sursaut : il s’agit des mouvements incontrôlés des membres inférieurs et supérieurs du tout-petit lorsqu’il dort. Ce réflexe est normal, car il est inné et, mais il peut représenter un risque pour la santé. Alors, il est essentiel d’immobiliser les mains et les pieds pendant leur sommeil.
  • Elle permet au nouveau-né de mieux dormir : le nourrisson a des difficultés à s’adapter à son nouvel environnement dans les premières semaines. Or, si vous lui offrez un cocon douillet pour dormir avec la même température de l’utérus de sa mère, il se sentira à l’aise et cela permettra à son sommeil de s’améliorer ( voir ici comment prendre la température de bébé ).
  • Un enfant emmailloté ne pourra pas se gratter le visage : même s’il vient de naître, un bébé peut avoir des ongles très fins. Lorsqu’il se frotte le visage avec ces derniers, cela peut causer des éraflures sur sa peau.
  • L’emmaillotage bébé permet de réduire les risques de coliques : c’est le fait qu’un bébé pleure pendant plusieurs heures, même si on le nourrit et calmé correctement. Bien que cette maladie soit généralement causée par un problème gastro-intestinal, l’emmaillotage dans un drap-housse est une bonne alternative pour le calmer et lui faire arrêter de pleurer.
  • L’emmaillotage offre plus de sécurité : il est recommandé de toujours coucher les nouveau-nés sur le dos pour éviter les risques d’étouffement ou de suffocation. Ainsi, pour s’assurer qu’il reste dans cette position, il convient de le coincer. Par contre, pour les bébés qui peuvent se retourner seuls, il faut qu’ils aient les bras libres.

Dois-je emmailloter mon nouveau-né la nuit ?

 

Crédit Pinterest

 

Pour un orthopédiste, l’emmaillotage est même conseillé pour les premiers mois des nourrissons pour leur offrir un sommeil calme et sûr. Cela l’aide à dormir en toute sécurité et plus longtemps. En plus d’éviter les risques de sursaut, l’emmaillotage empêche aussi le bébé de se distraire avec ses bras avant de s’endormir.

En outre, le nouveau-né est aussi encore sensible. Quand vous l’exposez à la lumière ou quand il entend des bruits, il est susceptible de se réveiller et d’être surpris. Alors, il a tendance à écarter les bras de son corps. Il se peut aussi qu’il cambre son cou et son dos. Alors, il est indispensable de l’immobiliser dans un sac de couchage. Selon le pédiatre, ces sensations commencent à s’estomper vers 12 semaines et disparaissent complètement quand il a 6 mois. À ce moment, il doit être libre de ses mouvements et vous n’aurez plus à l’envelopper avec un lange. À la place, vous pourrez opter pour un pyjama à manches longues pour qu’il puisse trouver le sommeil.

 

Quel est le meilleur type de couverture à utiliser pour emmailloter un bébé ?

Le choix de la bonne couverture d’emmaillotage est important. Il faut un tissu doux, respirant et pas trop ferme. Nous vous recommandons d’utiliser une couverture d’emmaillotage en mousseline de coton. L’emmaillotage avec une couverture en mousseline est parfait car il s’agit d’un tissu extrêmement respirant qui aide à prévenir la surchauffe et qui est plus extensible, ce qui permet à votre bébé d’être moins confiné.

 

Que faire si je n’ai pas de couverture d’emmaillotage en mousseline ?

 

Bien que nous recommandions d’emmailloter votre enfant avec une couverture en mousseline, ce n’est pas la seule option possible ! En fait, il est même possible d’emmailloter votre petit sans couverture !

Dans les hôpitaux et les maisons de naissance, vous trouverez des infirmières qui sont des pros de  l’emmaillotage, mais ce n’est pas grave si l’emmaillotage avec une couverture en mousseline (ou toute autre couverture) n’est pas votre point fort.

Heureusement, il existe des langes « pré-enveloppés » juste pour vous. Ils sont souvent comparés à des sacs d’emmaillotage ou des pochettes munis d’attaches telles que des velcros ou des fermetures éclair. Par exemple, l’emmaillotage en velcro essential wrap d’aden + anais est une alternative parfaite pour les parents qui ne veulent pas s’embêter à apprendre à emmailloter avec une couverture.

Combien de temps faut-il pour emmailloter bébé après la naissance ?

L’emmaillotage bébé est-il mauvais pour ses bras ?

Si elle est bien faite, l’emmaillotage ne présente aucun risque sur les bras du nouveau né. Cela permet de faire sa sieste bien au chaud. Les langes peuvent même éviter les risques de luxation ou entorse. Par contre, il convient de ne plus le faire lorsque le bébé a plus de trois mois.

Au-delà de cette période, le fait d’envelopper le bébé augmente le risque de mort subite du nourrisson. De plus, si vous vous enfermez dans un drap trop serré, cela peut causer quelques problèmes d’articulation. Cela entrave en fait les mouvements naturels de ses membres et ses hanches et peut engendrer par exemple la luxation congénitale de la hanche. C’est une maladie grave, car elle peut nécessiter une intervention d’un chirurgien pour la pose de prothèse de hanche jusqu’à l’âge adulte.

Emmaillotage bébé : comment faire ?

 

Suivez les étapes suivantes :

  • Étendez la couverture pour bébé à plat – en forme de losange – sur la table à langer, le lit ou le sol, et repliez le coin supérieur.
  • Allongez votre bébé sur le ventre sur la couverture, sa tête au niveau du coin plié.
  • Posez délicatement le bras droit de votre bébé le long de son corps, puis enroulez le coin droit autour de votre bébé et glissez-le sous son côté gauche.
  • Ramenez le coin inférieur de la couverture pour immobiliser les pieds de votre bébé, en le rapportant vers les épaules et en laissant le cou et le visage découverts.
  • L’étape suivante est l’image miroir de l’étape 3 : placez délicatement le bras gauche de votre bébé le long de son corps et enroulez le coin gauche de la couverture sur votre bébé, en le plaçant sous son côté gauche. Encore une fois, veillez à ne pas couvrir la tête ou le cou avec la couverture pour ne pas l’étouffer.
  • Vérifiez que l’emmaillotage n’est pas trop serré ou contraignant, surtout au niveau des poumons, des hanches et du fémur. Les jambes de votre bébé doivent être libres de tomber dans leur position naturelle de grenouille dans vos couettes ( voir aussi cet article ) .

Découvrez la méthode DUDU

Crédit : Pinterest

Méthode DUDU : Le meilleur emmaillotage pour les nouveau-nés

La meilleure méthode d’emmaillotage que j’aie jamais apprise est une approche facile, en quatre étapes, qu’une merveilleuse sage-femme m’a montrée un jour. Je l’appelle l’écharpe de portage DUDU, pour aider les parents à se souvenir des étapes : En bas, en haut, en bas, en haut.

Vous trouverez ci-dessous un guide étape par étape pour emmailloter un bébé.

 

Le premier D – DOWN

Placez une couverture en coton léger sur votre lit (utilisez un carré de 44 pouces sur 44 pouces) et orientez-la comme un diamant, avec une pointe en haut et un coin en bas. La pointe supérieure doit se trouver près du centre de la couverture. Placez votre bébé sur la couverture, son cou juste au-dessus du bord du pli supérieur.

En maintenant son bras droit contre son côté, saisissez la couverture à environ 10 cm de son épaule droite. Puis, tirez-la confortablement vers le bas et en travers de son corps. Placez-la sous sa fesse gauche. (Elle ressemblera à la moitié d’un pull à col en V.) Ensuite, saisissez la couverture libre, à côté de son épaule gauche. Tirez-la fermement, en l’éloignant de son corps, afin d’éliminer tout relâchement.

Son bras droit doit maintenant être droit et bien serré contre son côté. (Tout comme l’emmaillotage est la clé de l’apaisement, ce premier DOWN est la clé de l’emmaillotage. Faites-le bien serré… ou toute l’écharpe se défait).

SVG > cœur - Image et icône SVG gratuite. | SVG Silh  Remarque : ne soyez pas surpris si les pleurs de votre bébé s’intensifient lorsque vous commencez cette technique ou toute autre technique d’emmaillotage ! Vous ne lui faites pas de mal. C’est juste qu’il ne réalise pas encore qu’il n’est qu’à quelques secondes du bonheur.

 

Le premier U – UP

Maintenant, en tenant son bras gauche contre son côté, amenez la pointe du bas de la couverture tout droit vers le haut et placez-la sur son épaule gauche. Rentrez le bord de la couverture autour de son bras gauche. Saisissez à nouveau la couverture près de son épaule et tirez-la tout droit vers l’extérieur, loin de son corps, afin de supprimer tout relâchement.

SVG > cœur - Image et icône SVG gratuite. | SVG SilhRemarque : la couverture doit être lâche autour des jambes, mais les bras doivent être bien serrés et droits. Les bras pliés permettent aux bébés de s’agiter… et cela les fait pleurer encore plus.

 

Le deuxième D – DOWN

Saisissez la couverture à quelques centimètres de l’épaule gauche et tirez-la vers le bas, juste un peu. Le petit rabat doit descendre jusqu’à la partie supérieure de sa poitrine pour former l’autre moitié du col en V. Appuyez légèrement ce petit rabat contre son sternum, comme si vous teniez un ruban tout en faisant un nœud.

SVG > cœur - Image et icône SVG gratuite. | SVG SilhRemarque : ne faites pas descendre ce pli jusqu’aux pieds de votre bébé ! Il faut juste l’amener jusqu’à la poitrine.

 

Le deuxième U – UP

En tenant l’enfant sur la poitrine, saisissez le dernier coin libre de la couverture et tirez-le vers l’extérieur (en l’éloignant du corps de l’enfant) pour éliminer tout relâchement. Puis, d’un seul mouvement souple, soulevez ce coin et faites-le passer sur ses avant-bras… comme une ceinture. La couverture doit être suffisamment grande pour que cette partie fasse tout le tour du corps. Ensuite, serrez-la et rentrez-la dans le devant de la « ceinture ».

SVG > cœur - Image et icône SVG gratuite. | SVG SilhRemarque : cette dernière étape n’est pas droite vers le haut… mais plutôt vers le haut et en travers. Les bras doivent être maintenus serrés et droits, mais les jambes doivent être suffisamment souples pour pouvoir être pliées au niveau des genoux et ouvertes au niveau des hanches.

 

Pratiquez l’emmaillotage de votre nouveau-né

Même si des millions de couvertures d’emmaillotage sont vendues chaque année, de nombreux parents n’apprennent jamais à emmailloter correctement un nouveau-né. Cela m’inquiète car un emmaillotage incorrect peut accidentellement aggraver les pleurs ou présenter un risque pour la santé. Heureusement, l’emmaillotage en toute sécurité n’a rien de sorcier. Cela peut être difficile au début, surtout si votre bébé est bouleversé et se débat. (Mais, après 5 ou 10 essais, cela deviendra aussi facile que de changer une couche.

Si vous avez des doutes, regardez les démonstrations d’emmaillotage.  C’est un moyen infaillible d’apprendre à emmailloter votre bébé correctement et en toute sécurité !

 

Comment emmailloter avec les bras en l’air ?

La réalité est que l’emmaillotage n’est pas une approche unique. Heureusement, il existe différentes techniques d’emmaillotage que vous pouvez essayer. L’une d’elles consiste à emmailloter votre bébé les bras en l’air. Cette technique peut être particulièrement utile pour les bébés plus âgés qui ne souffrent plus du réflexe de sursaut, mais qui ont encore besoin de la sécurité que procure l’emmaillotage pour s’endormir.

L’emmaillotage d’un nourrisson les bras en l’air est simple : préparez votre emmaillotage comme vous le feriez normalement, mais au lieu d’aligner le pli de l’emmaillotage au niveau des épaules, vous devez vous placer sous les aisselles. À partir de là, emmaillotez votre enfant comme vous le feriez normalement.

Comment emmailloter avec un bras en moins ?

Parfois, l’emmaillotage est une question d’essais et d’erreurs, et il se peut que vous trouviez que les bras rentrés ne fonctionnent pas, mais que les bras sortis ne fonctionnent pas non plus. Essayez plutôt d’emmailloter avec un bras à l’extérieur ! Cela peut donner à votre bébé la liberté de mouvement qu’il souhaite tout en le maintenant dans l’emmaillotage.

Si vous vous demandez comment emmailloter un bébé en laissant un bras en dehors, c’est simple ! Il suffit de suivre les techniques d’emmaillotage normales, mais en laissant un bras en dehors. Le mieux est peut-être de ne pas utiliser la main dominante de votre enfant (si vous savez déjà laquelle).

 

Peut-on allaiter un bébé emmailloté ?

Il n’est pas recommandé d’allaiter (ou de donner le biberon) à un bébé emmailloté. Il y a plusieurs raisons à cela. Premièrement, les recherches montrent que de nombreux bébés utilisent activement leurs mains pour s’allaiter afin de les aider à localiser le mamelon. Cela contribue à une bonne prise du sein et favorise l’écoulement du lait. Deuxièmement, emmailloter les bébés a tendance à les rendre plus confortables pour les aider à dormir ! Vous ne voulez pas que votre petit s’endorme avant d’avoir mangé suffisamment. Enfin, comme de nombreux nourrissons commencent à associer l’emmaillotage au sommeil, vous ne voulez pas ajouter l’alimentation à cette association ! Le meilleur moment pour nourrir votre enfant (au sein ou au biberon) est lorsqu’il est éveillé, alerte et non emmailloté !

 

4.5/5 - (16 votes)