Comment nettoyer une table à langer ?

L’hygiène doit être de vigueur pour les équipements du bébé. Pour une table à langer qui sert à changer et à faire la toilette, les microbes risquent de se développer sans un bon entretien du matériel. D’ailleurs, une telle attention va contribuer à la longévité du mobilier. Il est alors important de savoir bien nettoyer une table à langer. Pour ce faire, notre équipe vous présente les meilleures astuces pour un nettoyage attentif et adéquat. Connaissant les avantages d’une table à langer, les parents ne peuvent plus s’en passer pour bien s’occuper de leur bambin au quotidien.

Nettoyer la housse et le matelas

Le nettoyage doit être effectué après chaque usage. Avant tout, il faut retirer le matelas de la table à langer. En effet, nettoyer une table à langer revient principalement à dire nettoyer la housse du matelas sur le plan à langer. Lors des changements de couches, pensez à placer des serviettes en papier propre sur le plan à langer. Ils vont protéger le matelas des germes et des liquides influents. Vous n’aurez pas à toucher à la structure que ce soit en bois, en métal ou en plastique, lors du nettoyage d’une table à langer. N’hésitez pas à découvrir nos meilleures sélections dans notre étude comparative.

Utiliser un produit adéquat

Pour bien désinfecter l’équipement, vous avez le choix entre un détergent, un savon liquide ou un produit à base d’huiles essentielles. Il faut laisser le désinfectant agir environ 10 min pour l’élimination des micro-organismes dans la solution aqueuse (produit + eau). Il est même recommandé de rincer la zone avec l’eau et un peu d’alcool si le matelas est entaché. Il faudra terminer par un essuyage avec un chiffon mou et propre.

Le type de désinfectant doit être choisi au préalable de manière à ce qu’il ne génère pas d’odeurs nuisibles par exemple. Il est important que le produit de nettoyage n’abîme pas la qualité du matelas. Vous pouvez consulter un expert dans le domaine pour vous recommander un nettoyant écologique et non toxique. Généralement, tous les produits adaptés à la petite enfance sont de bons marchés. Il y en a qui opte pour le vinaigre blanc et les cristaux de soude pour se débarrasser des mauvaises odeurs.

Frotter ou ne pas frotter l’équipement

Selon sa fabrication, le transat peut être frotté ou non lors de son nettoyage. En effet, certaines saletés sont plus persistantes même face aux détergents. C’est pourquoi des parents n’hésitent pas à utiliser une lavette et d’y tromper la housse. Dans certains cas, passer par une seconde lavette s’avère indispensable pour enlever toutes les contaminations. Pour garantir sa durabilité, il n’est pas recommandé de frotter votre housse. D’ailleurs, cela peut nuire à son caractère velours. Essuyer et éponger légèrement suffisent à compléter les opérations pour faire disparaître les taches.

Passer à la machine

Il est possible de passer directement la housse de votre matelas dans un lave-linge s’il a un caractère déhoussable. C’est pourquoi vous devez bien choisir votre table à langer. Quoi qu’il en soit, il faut bien choisir les paramètres de lavage de façon à ne pas détériorer les matériaux de fabrication. Le temps et la température de lavage sont indiqués par le fabricant. Par exemple : un lavage à 30 ° au bout de 20mn. Il est aussi important pour vous de savoir que le lavage en machine n’est pas à effectuer après chaque usage.

Il est possible d’alléger le nettoyage en utilisant des couvertures imperméables sur le matelas. Cela réduit la fréquence de lavage du matelas et prolonge ainsi la durée de vie de l’équipement. Le séchage participe aussi à l’élimination des bactéries. Certains modèles doivent être séchés à l’air libre si d’autres peuvent passer sans encombre dans un sèche-linge. Il en est de même pour le repassage. Cela dépend de la nature du matériau que vous avez choisi pour le matelas.