Aide à domicile post accouchement : que faut-il savoir ?

(Last Updated On: novembre 18, 2020)

Toutes les femmes le savent, un accouchement c’est toujours douloureux et fatigant. Une fois que bébé pointe le bout de son nez cependant, c’est surtout les émotions qui prennent place, et on n’a qu’une envie : rentrez chez soi. Mais si à la maternité vous avez pu bénéficier de l’aide des sages-femmes, infirmières et médecins, à la maison, vous allez devoir tout gérer. Entre les courses, l’entretien de la maison, les soins et l’allaitement de bébé, la tâche ne sera pas facile. Voilà pourquoi une aide à domicile post accouchement serait une bien meilleure idée. Retrouvez dans cet article ce qu’il faut savoir sur l’aide à domicile post accouchement

Comment bénéficier d’une aide à domicile après un accouchement ?

Il n’est pas toujours facile de concilier la vie familiale, l’entretien de la maison et bébé, surtout durant les premiers jours post accouchement. Pour vous aider cependant, vous avez la possibilité de demander à bénéficier d’une aide à domicile auprès de la CAF ou la PMI. Dans ce cas, une technicienne de l’intervention sociale et familiale pourra intervenir chez vous selon vos besoins. Elle pourra notamment effectuer plusieurs tâches, dont les courses, les repas et le ménage.

Si vous avez déjà d’autres enfants plus grands, elle pourra également contribuer à l’aide aux devoirs, mais aussi à leur toilette si besoin. Par ailleurs, il existe aussi de nos jours de nombreuses agences proposant un service d’aide à domicile de qualité, comme vous pourrez le découvrir sur le site de l’Apef. Les prestataires proposés par ses agences sont des professionnels qualifiés et formés qui sauront parfaitement vous apporter l’aide dont vous aurez besoin lors de votre retour avec bébé à la maison après l’accouchement.

Aide à domicile post accouchement : que faut-il savoir avis

Une puéricultrice avec la PMI

Si la CAF peut vous mettre en contact avec des techniciens de l’intervention sociale et familiale (TISF) ou avec des auxiliaires de vie sociale (AVS) comme aide à domicile après votre accouchement, la PMI, elle est en mesure de vous proposer les services d’une puéricultrice. Ce spécialiste des bébés dispose de toutes les compétences pour vous recommander les meilleurs conseils afin de bien prendre soin de bébé, comme de savoir l’habiller pour qu’il dorme bien la nuit.

Elle est également capable d’évaluer vos besoins en cas de nécessité de l’intervention d’une auxiliaire de puériculture qui vous aidera dans les soins quotidiens indispensables à bébé. Toutefois, les professionnels au sein des PMI peuvent vous proposer des accompagnements différents. Vous pourrez d’ailleurs solliciter leur service dès votre sortie de la maternité. Le retour à la maison après l’accouchement représentant un véritable bouleversement, ce n’est pas une si mauvaise idée de recevoir de l’aide.

Aide à domicile post accouchement : que faut-il savoir conseils

Qu’est-ce que Prado ?

Prado, diminutif de PRogramme d’Accompagnement de retour à Domicile, représente un programme d’accompagnement à domicile après un accouchement. Auprès d’un conseiller de l’Assurance maladie ou de la Mutualité sociale agricole, vous pourrez en faire la demande, que le papa ait pu ou non obtenir son droit au congé de paternité. L’adhésion au programme est gratuite et facultative. Le service sera toutefois assuré par des professionnels de santé, comme une sage-femme, que vous désignerez ou qui le sera par le conseiller de l’Assurance maladie.

Elle assure le suivi de la mère et du bébé tous les jours et conseille également les parents. Le service se prolonge durant les 12 jours après le retour à la maison. Néanmoins, vous devrez savoir que ce service d’aide à domicile post accouchement ne peut être attribué qu’aux nouvelles mamans ayant accouchées par voie basse ou césarienne, mais sans complication, et ayant données naissance à un enfant unique.

Alexandra Frenoy

Jeune maman titulaire d'un diplôme de puériculture. Je collabore ponctuellement avec le site Monblogdebebe.fr pour apporter mon expertise dans le domaine de la petite enfance.