Mes conseils pour bien préparer une grossesse

La grossesse est une période importante dans la vie d’une femme. Certaines craignent de voir leur corps se modifier, ont peur des troubles hormonaux ou de ressentir des douleurs pendant les 9 mois de gestation.

Pour vivre une grossesse paisible, la future maman doit se préparer sur le plan physique, moral, mais aussi financier ! Voici 4 conseils 😉

Se préparer financièrement

Une maternité peut réserver de nombreuses surprises : il y a toujours quelques imprévus, frais, achats divers qui mis bout à bout peuvent se révéler excessifs.

Sans compter que pour beaucoup de couples habitant dans les grandes villes, il faudra peut-être déménager pour avoir une pièce supplémentaire !

Si vous décidez d’avoir un enfant, essayez tant que possible donc de vous préparer financièrement avant d’aller plus loin. C’est une chose à laquelle on ne pense pas toujours. Et pendant la grossesse, pareil : malgré l’euphorie et la joie de l’heureuse nouvelle, il est souvent judicieux de faire attention à ses dépenses les 1ers mois de grossesses pour avoir un peu d’argent de côté.

Même si en France les frais médicaux et hospitaliers sont généralement pris en compte par la sécu, préparer l’arrivée de bébé c’est un budget : il faut acheter un lit, une poussette, des vêtements, investir dans quelques éléments de décoration pour la chambre…

Pour réaliser quelques économies, je vous conseille de visiter le site hylla.fr où vous trouverez des conseils pour bien acheter : siège bébé, porte bébé, etc. ils comparent de nombreux modèles et proposent à chaque fois un bon rapport qualité prix un modèle « pas cher » comme dans cet article sur le lit parapluie.

Réaliser un bilan de santé

Il est recommandé de faire un tour chez le médecin avant de chercher à tomber enceinte. Vous serez soumis à quelques analyses qui permettront de vérifier les maladies les plus courantes qui se transmettent au bébé.

Par exemple, au dépistage du VIH, il existe un traitement spécifique pour préserver l’enfant à venir contre cette maladie. Les professionnels de santé peuvent en même temps examiner votre système reproductif. Vous aurez à suivre des traitements lorsque votre utérus présente des anomalies qui peuvent réduire votre chance de grossesse. Vous aurez également des indications importantes pour votre alimentation. En cas de surpoids, le médecin pourrait vous conseiller de perdre du poids. Cela optimisera votre équilibre physique tout au long de votre future grossesse.

Vous voulez vivre une grossesse confortable et tranquille ? Modifiez dès maintenant habitudes quotidiennes pour un rythme de vie plus « sain ». Vous avez intérêt à équilibrer vos activités physiques et votre repos. Fixez des heures précises entre votre vie professionnelle, vos repas et votre sommeil.

Modifier ses habitudes alimentaires

L’alimentation joue un rôle non négligeable sur la fertilité. Vous devez ainsi favoriser une alimentation équilibrée et variée afin de tomber enceinte au premier essai.

Consommez chaque jour des aliments riches en protéines et en fibres. Pour les sources animales, vous avez intérêt à prendre des poissons gras, des fruits de mer, des chairs de poulet et de volailles ainsi que des viandes rouges. En ce qui concerne les sources végétales, un repas riche en légumineuses est conseillé. Les oléagineux comme les noix, les amandes, les noisettes et les sésames sont également bénéfiques pour votre santé.

Le matin et après le travail, prenez une bonne collation avec le plein de vitamines. N’oubliez pas les produits laitiers. Un verre de lait écrémé et un yaourt au quotidien augmenteront votre énergie.

Bannissez de votre alimentation les aliments en conserve. Ils contiennent des métaux lourds défavorables pour la reproduction.

Évitez aussi la malbouffe (McDonald, etc.) qui vous donneront des kilos supplémentaires. Idem pour les gourmandises sucrées, fritures et des aliments pré cuisinés.

Prendre un complément d’acide folique et de fer

Même avec une alimentation équilibrée, il est recommandé de prendre des compléments d’acide folique et de fer. La carence en acide folique risque d’avoir de mauvaises conséquences sur la santé de votre bébé. Il s’agit le plus souvent de malformations au niveau du cerveau ou de la colonne vertébrale, et des retards de croissance du fœtus.

Il est ainsi conseillé de doubler la quantité d’acide folique trois mois avant la grossesse. Consultez un médecin pour vous indiquer le meilleur médicament riche en acide folique. Vous pouvez également demander l’avis d’un pharmacien.

En ce qui concerne le fer, un déficit peut influencer l’évolution de la grossesse. Cela augmente le risque que le bébé naisse prématuré ou avec un faible poids. Pour la future maman, le manque de fer est la conséquence d’une fatigue au moindre effort. Afin d’anticiper ces difficultés, essayez d’augmenter votre consommation en Fer de 3 à 6 mois avant de prévoir de tomber enceinte.

Camille Rossa

Rédactrice en chef du site monblogdebebe.fr ! Jeune Maman, nous avons créées ce blog pour aider les mères à choisir les meilleurs produits pour leur enfant en toute sécurité. Je suis diplômée en 2010 d'un DU en pédiatrie. Des questions ? N'hésitez pas à me contacter via le formulaire de contact.